Home


Joe Hisaishi Fan Website · 久石譲ファンサイト

 

Ni no Kuni OST

 


Depuis 2002, ce site vous propose de découvrir les informations relatives au compositeur japonais Joe Hisaishi, mondialement connu pour ses collaborations avec les réalisateurs Hayao Miyazaki et Takeshi Kitano.

Au fil des années, ce site a évolué pour aujourd'hui adopter une politique de respect auprès de l'artiste japonais. Vous trouverez donc les choses à savoir sur Joe Hisaishi, notamment des discographies et filmographies complètes, mais également quelques interviews et un guide pour se procurer officiellement des partitions sur Internet.

 


Since 2002, this website has been offering you various news on the Japanese composer Joe Hisaishi, famously known for his works with the directors Hayao Miyazaki and Takeshi Kitano.

All along the years, this website managed to ensure a policy of respect for the Japanese artist. So you will find everything related to Joe Hisaishi, specially full discographies and filmographies, but also a few interviews and a guide to get partitions officially speaking on Internet.

 

You also could find on the web:

Joe Hisaishi Official Website, Japanese and English.

Taiwainese Fan Club, Chinese.

 


Biography



Biographie de Joe Hisaishi

Discover the english version on the official website.


« Je pense que pour toucher autant de foyers, il faut avoir une approche internationale de la musique. Cependant, il est très important pour moi de veiller à conserver le style qui m'est propre, mes accords musicaux, et rester japonais avant tout. C'est véritablement quelque chose d'essentiel à mes yeux. »
Joe Hisaishi, 2003


Joe Hisaishi est né le 6 décembre 1950 à Nagano au Japon. Eveillé à la musique depuis son plus jeune âge, il intégre le Kunitachi College of Music à Tôkyô en 1969 et s’imprégne des compositeurs minimalistes américains tels que Philip Glass et Steve Reich ; influences évidentes dans ses premiers albums, de MKWAJU en 1981 à Information à 1982, aux rythme tribaux et électroniques.


Rapidement, Joe Hisaishi compose à cette période pour des dessins-animés tels que Gyatoruzu et Robokko Beeton dans les années 70 (qu’il signe sous son véritable nom, Mamoru Fujiwara), et Sasuga no Sarutobi (L'Académie des Ninja), Techno Police 21C, Moespada (Robotech) ou encore Futaridaka (A Plein Gaz) dans les années 80.


Influencé par la nouvelle vague électronique japonaise de ces années-là (Yellow Magic Orchestra, le groupe de Ryûichi Sakamoto, est alors un succès planétaire) Joe Hisaishi se lance dès 1971 dans la production de mini-événements musicaux au Japon. En 1975, il réalise sa première performance publique, et articule ses activités musicales autour d’une troupe de musiciens. Avec Information en 1982, c’est le Wonder City Orchestra qui est accrédité ; ce n’est qu’avec son album solo Alpha-Bet City que son nom de scène apparaît en couverture, le très sobre « Joe » pour « Joe Hisaishi », en hommage au compositeur américain Quincy Jones.

 


Copyright © Wonder City Inc. All Rights Reserved.


« Je suis arrivé dans une grande pièce, où il n'y avait rien en dehors d'une table, d'une chaise, et d'un bonhomme qui était assis-là, qui avait l'air un peu perdu. Il a commencé à m'expliquer l'histoire, les personnages, dans quel contexte l'ensemble allait se passer, et il s'est mis à parler avec passion pendant plus d'une heure. Il montait même sur sa chaise pour me faire des démonstrations de ce qui allait se passer ! J'étais vraiment fasciné, je le regardais et je me disais que c'était un type original. Voilà comment s'est passée notre première rencontre. »
Joe Hisaishi à propos de sa première rencontre avec Hayao Miyazaki


En 1983, alors que Joe Hisaishi édite ses albums chez Tokuma Japan, le projet du second film d’animation de Hayao Miyazaki voit le jour. Après de laborieuses négociations avec Tokuma (le Studio Ghibli n’existait pas encore), le projet du film fut accepté, échappant de peu au format vidéo. Entre musique électronique et classique, nouvelles compositions et reprises de Haendel et Brahms, la musique de Kaze no Tani no Naushika (Nausicaä de la vallée du vent) marque le début d’une très longue collaboration, qui témoigne des beaux jours de l’animation japonaise à travers le monde.


Pour les 25 ans de cette collaboration, un concert-événement fût produit à Tôkyô au Nippon Budôkan. C'est près de 1200 musiciens et choristes qui participèrent à ce spectacle musical hors-normes, sous la direction de Joe Hisaishi, devenu entre temps la plus grande personnalité de la musique en Asie, échappant à la fois aux phénomènes de mode passagers et au carcan de la musique classique.

 


Copyright © Wonder City Inc. All Rights Reserved.


« J'ai reçu un coup de fil de mon manager qui m'annonçait que Kitano voulait que je compose la musique de son dernier film. J'ai d'abord cru que c'était une erreur. J'avais vu Violent Cop et Boiling Point et je ne comprenais pas en quoi mon univers et le sien pouvaient se connecter. Lorsque je suis rentré à Tôkyô, j'ai découvert A Scene at the Sea et j'ai compris ce qu'il avait en tête. Kitano ne voulait pas une musique très mélodique mais au contraire une musique minimaliste et répétitive. Nous avons tous deux été très satisfaits du résultat. »
Joe Hisaishi à propos de sa première collaboration avec Takeshi Kitano, 1996


Réalisateur atypique, Takeshi Kitano a toujours su étonner son public, malgré des critiques très difficiles dans son pays d’origine. En 1990, son film 3-4 x 10 Gatsu (Boiling Point) ne comporte pas une seule note de musique. L’année suivante, Joe Hisaishi est invité à mettre en musique Ano natsu, ichiban shizukana umi (A Scene at the Sea), le troisième long métrage de Kitano, déjà tourné et monté, prêt à être exploité. Comme dans son premier film, Sono otoko kyobo ni tsuki (Violent Cop), Kitano recherche une musique proche de la sensibilité minimaliste, et Joe Hisaishi de composer des variations des Gymnopédies d’Erik Satie.


Une collaboration qui convient tout à fait à Joe Hisaishi. De Sonatine à Dolls, les compositions du maître figurent parmi les plus éclectiques du cinéma japonais. Sonorités traditionnelles, électroniques, orchestrales, tendance jazz, burlesques et bien évidemment minimalistes ; les musiques composées durant cette collaboration de sept films restent parmi la discographie la plus appréciée de Joe Hisaishi. Après Dolls en 2002, où les rumeurs (souvent non-fondées) de dispute entre les deux artistes circulèrent, cette collaboration cesse, probablement sur le film le plus artistiquement abouti de Takeshi Kitano.

 


Copyright © Wonder City Inc. All Rights Reserved.


« Il y a chez moi deux aspects très différents. L'un est très émotionnel et humaniste, l'autre est minimaliste et moderne. En travaillant avec Hayao Miyazaki et Takeshi Kitano, j'équilibre ma propre création artistique. »
Joe Hisaishi, 1996


Ces deux collaborations permirent à Joe Hisaishi d’explorer non seulement de nouveaux horizons musicaux (beaucoup de compositeur affirment que composer sous contraintes – définition même de la musique d’image – leur permet de penser les choses différemment), mais également de développer sa carrière au cinéma et à la télévision. De la chaîne NHK (de nombreux documentaires affirmeront son étonnante capacité  d’adaptation) aux films de Nobuhiko Obayashi, Joe Hisaishi ne s’impose aucune limite, y compris en collaborant avec l’industrie du jeu vidéo (Tengai Makyô II en 1992, Ni no Kuni en 2011) ou en partant à l’étranger.


Très influencé par la musique occidentale, Joe Hisaishi s’exporte aux Etats-Unis et en Angleterre dans le cadre de la réalisation de certains de ses albums. De Pretender en 1991 à Melody Boulevard à 1995, le maître explore de très nombreux genres et ne néglige aucune forme de collaboration (She’s Dead en 1994 sur l’album Chijo no Rakuen : l’un des seuls rap de Joe Hisaishi !).


Côté cinéma, c’est en 2001, alors qu’il travaillait sur Sen to Chihiro no Kamikakushi (Le Voyage de Chihiro), qu’il est appelé à écrire la musique d’un film étranger : Le Petit Poucet du français Olivier Dahan. En 2004, MK2 Music fit appel à lui pour la mise en musique d’un classique de Buster Keaton, The General (Le Mécano de la General, 1927), et qui fut présenté à Cannes en ciné-concert la même année.


Par la suite, Joe Hisaishi signe les musiques de films étrangers à l’instar de Welcome to Dongmakgol (2006), qui remporta le Korean Film Award de la meilleure musique de film. The Postmodern Life of My Aunt, la même année, fut également honoré par le Hong Kong Academy Award de la meilleure musique de film.


En France ou en Asie, Joe Hisaishi développe ses projets : cette fois-ci, c’est l’orchestrateur de génie qui est demandé (ses études pour piano ou l’album solo Kusô Bijutsukan en 2003 étonnent de ce point de vue là). Les structures électroniques, d’influences occidentales contemporaines, abandonnent peu à peu l’univers musical du maître, mais leur rare présence est renforcée par leur qualité, notamment dans l’album Asian X.T.C. en 2006.

 


Copyright © Wonder City Inc. All Rights Reserved.


« Nous sommes à notre manière des poètes. Nous pourrions être des techniciens, il en existe. Il existe heureusement des auteurs qui aiment le cinéma et la musique au nom de l'Art. Vous voyez, j'ai du mal à vous expliquer ma musique. J'ai mon univers avec mes codes et mes règles. Mon inspiration est donc ma peinture. »
Joe Hisaishi


2001 marque les débuts de Joe Hisaishi en tant que réalisateur avec le film Quartet, où il fut également aux commandes de la musique et du scénario. Il s’agit alors d’une période très importante dans la carrière du compositeur : ouverture à l’étranger, projets aux formes nouvelles, et développement des activités classiques du maître. En 2002, il réécrit entièrement la musique de Tenku No Shiro Laputa (Laputa, le château dans le ciel) pour les besoins de la sortie américaine. Exit les effets électroniques, il s’agit ici d’une version entièrement orchestrale, avec l’orchestre philharmonique de Boston.

L’année suivante, en plus d’albums aux aspects résolument classique et aux fabuleuses orchestrations, il produit le CD du violoncelliste Hiroshi Kondo, qui l'accompagnait déjà sur le premier DVD de Joe Hisaishi, Etude ~ a Wish to the Moon, théâtre d’une expérimentation de Microsoft avec une captation super webcam, une première mondiale.


En 2004, le premier album du projet World Dream Orchestra met Joe Hisaishi dans la peau d’un chef d’orchestre interprétant Henry Mancini, Quincy Jones ou encore Lalo Schifrin.


Cet amour pour le cinéma perdure depuis lors : les albums American in Paris (Gershwin, Legrand, Porter ou encore Lai y figurent) et Psycho Horror Night (au tour de Verdi, Herrmann, Orff et Oldfield), respectivement en 2005 et 2006, portent leur attention sur la musique classique et les plus fameux compositeurs du cinéma occidental. Sa tournée en Asie en 2006 signe sa collaboration avec les meilleurs orchestres, un succès énorme pour un répertoire de plus en plus diversifié.


En 2009, Joe Hisaishi démarre sérieusement des activités musicales en tant que chef d’orchestre de musique classique : producteur et chef des concerts « Classics », il contribue à sa façon à cet univers avec ses interprétations sur les albums du même nom, tous signés par son label Wonder Land Records.
La même année, son album Minima_Rhythm fut enregistré avec le London Philharmonic Orchestra, et fut l’occasion d’une tournée de douze dates à travers le Japon. En novembre 2009, il obtint la médaille d’honneur du gouvernement japonais.


En 2010, Joe Hisaishi retourne à ses sources et devient professeur au Kunitachi College of Music, concentrant ses efforts pour donner des cours aux jeunes élèves, et n’oubliant pas sa carrière de compositeur, arrangeur, pianiste et chef d’orchestre, avec de très nombreux projets, au cinéma et ailleurs.

 

Discography


 

COMPLETE WORKS OF JOE HISAISHI

 

2013

Kaguyahime no Monogatari
Kaze Tachinu - Le Vent se lève
Tokyo Kazoku


2012


Kono sora no hana: Nagaoka Hanabi Monogatari
Sweet Heart Chocolate
Tenchi Meisatsu


2011


Jian Shang Die
Ni No Kuni: Wrath of the White Witch - Ni no Kuni : la Vengeance de la Sorcière Céleste

 

2010

Akunin
Haiyang Tiantang - Océan Paradis
Let the Bullets Fly
Melodyphony ~Best of Joe Hisaishi~
Ni no Kuni: Shikkoku no Madoushi
Pandane to Tamago Hime
Rang Zidan Fei
Saka no Ue no Kumo 2

 

2009

Another Piano Stories - The End of the World
Joe Hisaishi in Budokan - Miyazaki Anime to Tomo ni Ayunda 25 Nenkan
Leonie
Minima_Rhythm
Saka no Ue no Kumo 1
Ururu no Mori no Monogatari

 

2008

Gake no ue no Ponyo - Ponyo sur une falaise
Okuribito
Piano Stories Best '88-'08
Watashi wa kai ni Naritai - Je veux devenir un coquillage
Sunny et l'Eléphant
Turandot

 

2007

CoFesta Theme
Joe Hisaishi 35mm Nikki
Mari to Koken no Monogatari
SUNTORY 10,000 people’s Sinfonie Nr. 9 d-moll op. 125 25th prelude
Taewang Sashingi
Tài Yáng Zhào Cháng Sheng Qi - The Sun Also Rises
Yi ma de Hòu Xiàn dài Sheng Húo - The PostModern Life of My Aunt
W.D.O. Best

 

2006

Asian X.T.C.
Kando wo Tsukuremasu ka (livre, roman)
Hisaishi meets Miyazaki films (compilation)
Psycho Horror Night - Manatsu no Yoru no Akumu
The Best Collection
W.D.O. - DVD Concerts 2004, 2005, 2006
Winter Garden (producteur)



2005

American in Paris
Ching din dai Sing - A Chinese Tall Story
Otoko-tachi no Yamato
Piano Stories IV - Freedom
Welcome to Dongmakgol
Works III



2004

Hauru no Ugoku Shiro - Le Château Ambulant
Private
The General - Le Mécano de la Général
World Dreams

 

2003
4 Movement
Arcando (producteur)
Art Museums of the World
Curved Music II
Etude ~ a Wish to the Moon
Kusô Bijutsukan
Okasan no Shashin



2002

Dolls
Castle in the Sky - US Version
Encore
Kusô no Kikaitachi no Naka no Hakai no Hatsumei
Mei to Koneko Basu
Mibu Gishi Den
Orchestra Stories: Tonari No Totoro
Super Orchestra Night 2001



2001

Brother - Aniki mon frère
Joe Hisaishi meets Kitano Films
Le Petit Poucet
Quartet
Sen to Chihiro no Kamikakushi - Le Voyage de Chihiro



2000

Hatsu Koi
Kawa no Nagare no yô ni
Kisshôtennyo Image Album
Shoot the Violist

 

1999

Kikujiro no Natsu - L'Eté de Kikujiro
Works II - Orchestra Night

 

1998

Hana Bi
Nagano Paralympic
Piano Stories III - Nostalgia
Shigure no Ki - L'Arbre des Premières Pluies de Neiges
Works I

 

1997

Jintai III - DNA : Les Gènes
Mononoke Hime - Princesse Mononoke
Parasite Eve
Tabidachi no Toki - Le Temps des Voyages

 

1996

Gingatetsudo no Yoru - Le Train de la Voie Lactée
Kids Return
Piano Stories II - The Wind of Life
1995
Melody Boulevard

 

1994

Chijo no Rakuen
Piano (vol. 1 et 2)
Onna Zakari
Paradise Lost (livre, roman)
1993
Jintai II - Brain & Mind : Le Cerveau et l'Esprit
Mizu no Tabibito - Samuraï Kids
Sonatine

 

1992

B+1
Haruka - Nostalgia
I am - Harukanaru Ongaku heno Michi (livre, biographie)
Kimi Dake wo Miteita
Kurenai no Buta - Porco Rosso
My Lost City
Seishun Den-deke-deke-deke
Tengai Makyô II : Manjimaru

 

1991

Ano Natsu, Ichiban Shizukana Umi - A Scene at the Sea
Fukuzawa Yukichi
Futari
I Am
Kojika Monogatari - L'Histoire d'un Jeune Cerf



1990

Kanbakku
Peisuke Gatapishi Monogatari - L'Histoire de Peisuke Gatapishi
Tasumania Monogatari - L'Histoire de Tasmanie
The Tale of this Love

 

1989

Majo no Takkyubin - Kiki, La Petite Sorcière
Pretender
Jintai I - The Universe Within : Le Corps Humain
Vinasu Senki - Chroniques de la Guerre de Vénus
Tsuribaka Nisshi II - Histoires de fous de pêche II

 

1988

Tonari no Totoro - Mon Voisin Totoro
Piano Stories
Illusion
Gokudou Tosei no Suteki na Menmen
Night City
Pharoh's Seal

 

1987

Don Matsugoro no Daiboken - La Grande Aventure de Don Matsugoro
Hyoryu Kyoshitsu - Classe à la dérive
Kono Ai no Monogatari - L'Histoire de cet Amour
Robot Carnival
Zoids (jeu sur la console japonaise Famicom)



1986

Atami Satsujin Jiken - L'Affaire du meurtre d'Atami
Arion
Curved Music
Koibitotachi no Toki - Le Temps des Amoureux
Maison Ikkoku (film live)
Ozu no Maho Tsukai - Le Magicien d'Oz
Tenkû no Shiro Rapyuta - Laputa, le Château dans le Ciel

 

1985

Alpha-Bet City
Green Requiem
Haru no Kane - Cloches de Printemps
Honoo no Alpen Rose Jeudi & Lundi - Julie & Stephane
Sôshun Monogatari - Histoire de Printemps Précoce



1984


Kaze no Tani no Naushika - Nausicaä de la Vallée du Vent
W no Higeki - La Tragédie de W
Birth (World of the Talisman)
Futaridaka - A Plein Gaz



1983

Ginga Shippu Sasuraiger
Moespada - Robotech



1982

Information
Sasuga no Sarutobi - L'Académie des Ninjas
Techno Police 21C
Tondemon Pe (arrangement du thème)
Two Down Full Base



1981

Hello! Sandybelle (arrangement du thème)
Mkwaju (concert au Haiyuu Zagekijoo)



1979

Production d'un concert au Jirô Salon : Duo de Percussion avec Takada Green

 

1978

Floating Sound 1 au Mozard Salon, avec la Hisaishi's Troup (programme : Aranjues, in DIA, etc.).
The form of new ensemble au Seibu Ikebukuro Store, avec la Hisaishi's Troup (programme : a festival document, Forever and ever, Rainbow in Curved Air, etc.).
Seibu art museum concert '78 (change of contemporary music) au Seibu Art Museum avec la Hisaishi's Troup (programme : Blue Etude, Rainbow in Curved Air, Adzida Dance).

 

1977

Production du Pan Music Festival 2 Tokyo'77 au OAG Hole
Stone Bridge Memorial Hall (Seibu art museum).
Production du concert de Norihiko Watanabe et Katsuya Yokoyama au Tokyo Festival Hall (small hall).

 

1976

Production du Folksy Concert I au Asahi Seimei Hall (musique comptemporaine minimaliste avec l'appui de Joe Hisaishi).
Folksy Concert II au Yasuda Life Hall.
Robokko Beeton

 

1975

Première performance publique au 4 Name Halls.

 

1974

Gyatoruzu (dessin animé, première composition de Joe Hisaishi)

 

1973

Production de Six new work exhibitions, de compositeur de Playre au Asahi Seimei Hall.

 

1971

Production de The Evening of Contemporary Music Now '71 au Musashino Public Hall.

 

 

 

Filmography


 

Takeshi Kitano

 

2002: Dolls (ドールズ)

Dolls regroupe trois histoires d'amour inspirées de Meido no Hikyaku (Le Courriers des enfers), une pièce de Chikamatsu Monzaemon de théâtre de marionettes traditionnel japonais Bunraku. Dans la première, Matsumoto et Sawako forment un couple heureux, mais les pressions exercées par leurs deux familles vont les forcer à faire un choix tragique. Dans la deuxième, Hiro, un chef Yakuza, retourne dans le parc où il avait l’habitude de voir sa petite amie, et se souvient…Trente ans plus tôt, il était un pauvre ouvrier et s’est trouvé forcé de se séparer de la jeune fille pour intégrer le milieu du crime. Dans la troisième, Haruna, dont le visage est partiellement recouvert de bandages, passe le plus clair de son temps à regarder la mer. Peu de temps auparavant, elle était une star de la musique, habituée à signer des autographes et à se montrer dans les shows télévisés. Wikipedia®


Directed, written and edited by Takeshi Kitano
Produced by Masayuki Mori
Starring Miho Kanno, Hidetoshi Nishijima
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Katsumi Yanagishima

 

2001: BROTHER

Aniki Yamamoto, un Yakuza de Tôkyô, refuse de se soumettre au clan adverse qui a fait tuer son chef. Sa tête étant mise à prix, il quitte le Japon et part rejoindre son demi-frère Ken aux États-Unis. Il arrive alors à Los Angeles, ne parlant pas un seul mot d'anglais, et découvre une société qu'il ne connaît pas. Mais il retrouve rapidement son demi-frère, qui est devenu un petit dealer. Lors d'une altercation entre son demi-frère et le revendeur de celui-ci, Aniki intervient et passe à tabac le revendeur. C'est ainsi que petit à petit, Aniki va former son propre clan en appliquant les méthodes des Yakuza... Wikipedia®


Directed, written and edited by Takeshi Kitano
Produced by Masayuki Mori, Jeremy Thomas
Starring Takeshi Kitano, Omar Epps, Claude Maki
Music by Joe Hisaishi





1999: Kikujirô no Natsu (菊次郎の夏)
Kikujiro - L'Été de Kikujiro

lors que les vacances d'été débutent, un garçon nommé Masao, qui vit seul avec sa grand-mère, en allant chercher un cachet à la réception d'un colis, retrouve par hasard des photos de sa mère qu'il n'a pas vue depuis longtemps. Avec l'aide d'un ancien yakuza nommé Kikujirô, Masao décide de partir en voyage pour la retrouver. Le duo improvise alors leurs moyens de locomotion à travers le pays et rencontrent sur leur voyage un petit groupe de personnages insolites… Wikipedia®


Directed, written and edited by Takeshi Kitano
Produced by Shinji Komiya, Masayuki Mori, Takio Yoshida
Starring Beat Takeshi
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Katsumi Yanagishima





1997: Hana-Bi (はなび)

L'histoire d'un flic rongé par les remords, usé par la vie, hanté par les drames et les cadavres. L'histoire d'un homme dont la vie s'évapore petit à petit tout autour de lui, qui a perdu sa fille, et qui assiste impuissant à la disparition de sa femme. L'histoire de Nishi, cet inspecteur au regard toujours dans le vague, le visage triste. Un époux confiné dans son mutisme, paraissant étranger à toute émotion. L'inspecteur Nishi est déjà mort, un petit peu, quelque part à l'intérieur. Wikipedia®


Directed and written by Takeshi Kitano
Editing by Takeshi Kitano and Yoshinori Oota
Produced by Masayuki Mori, Yasushi Tsuge, Takio Yoshida
Starring Beat Takeshi, Kayoko Kishimoto, Ren Osugi, Susumu Terajima
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Hideo Yamamoto





1996: Kids Return (キッズ・リターン)

Kids Return raconte l'histoire de deux jeunes qui font l'école buissonnière. L'un d'eux entre dans un club de boxe, plus doué que son ami Masaru qui lui finira par se faire une place dans le monde impitoyable des Yakuza. Wikipedia®


Directed, written and edited by Takeshi Kitano
Produced by Masayuki Mori, Yasushi Tsuge, Takio Yoshida
Starring Masanobu Ando, Ken Kaneko, Leo Morimoto, Hatsuo Yamatani, Michisuke Kashiwaya, Mitsuko Oka, Yuuko Daike, Ryo Ishibashi
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Katsumi Yanagishima

 

 




1993: Sonatine (ソナチネ)

Appelé d'urgence afin venir en aide au clan Anan en guerre contre un autre clan, le bras droit d'un chef yakuza qui était sur le point de prendre sa retraite se retrouve avec quelques uns de ses hommes dans une maison sur le bord de l'eau, le temps que les choses se calment entre les deux groupes. Murakawa se retire donc sur Okinawa avec quelques hommes. Dans les premiers temps, ils s'ennuient et tentent de se divertir de plusieurs moyens, certains moins dangeureux que d'autres. Mais petit à petit, sous l'impulsion de leur leader, ces rudes gaillards vont apprendre à s'occuper et à vivre simplement. Murakawa, homme fatigué et désabusé, va réapprendre à profiter du moment présent, grâce à cette pause improvisée. Il ignore pourtant que pendant ce temps là, son chef est en train d’opérer un rapprochement stratégique avec le groupe rival. Wikipedia®


Directed, written and edited by Takeshi Kitano
Produced by Masayuki Mori, Hisao Nabeshima, Ritta Saito
Starring Beat Takeshi, Aya Kokumai, Tetsu Watanabe
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Katsumi Yanagishima



1991: Ano natsu, ichiban shizukana umi (あの夏、いちばん静かな海)
A Scene at the Sea

Lors de son passage habituel le long des plages, l'éboueur Shigeru, sourd et muet, retrouve parmi les ordures une planche de surf abîmée. De retour chez lui, il la répare avec les moyens du bord et descend à la mer pour l'essayer. Sous le regard émerveillé de Takako, qui lui sert de traductrice, il défie les vagues pour la première fois, mais peu doué, il va au fur et à mesure se consacrer entièrement à sa nouvelle passion. Wikipedia®


Directed, written and edited by Takeshi Kitano
Produced by Masayuki Mori
Starring Claude Maki, Hiroko Oshima, Sabu Kawahara, Susumu Terajima, Katsuya Koiso, Testsu Watanabe
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Katsumi Yanagishima

 

 

 

Hayao Miyazaki

 

2013: Kaze Tachinu (風立ちぬ)
Le Vent se lève

Le Studio Ghibli et son distributeur Toho ont officiellement annoncé Kaze Tachinu (Le vent se lève) et Kaguya-hime no Monogatari (L'histoire de la Princesse Kaguya), les nouveaux films des co-fondateurs du studio et réalisateurs Hayao Miyazaki et Isao Takahata. La sortie est programmée l'été prochain au Japon. Le collaborateur attitré de Miyazaki Joe Hisaishi a composé la musique du film. Miyazaki ne réalise pas seulement le film, il a imaginé l'histoire et écrit le scénario. Buta-Connection.net


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Toshio Suzuki
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Atsushi Okui

 

 

 

2008: Gake no Ue no Ponyo (崖の上のポニョ)
Ponyo sur la falaise

Le petit Sōsuke, cinq ans, habite une maison construite au sommet d’une falaise qui surplombe la mer. Il est doué avec la navigation et les codes en morse. Après l'école, Sōsuke rend visite aux personnes retraités dont sa mère Risa s'occupe avec grand soin. Son père, Koitchi est le capitaine d'un bateau ; il est très occupé et ne peut pas revenir souvent à cause des ordres que ses supérieurs lui donnent. Un matin, alors qu’il joue sur la plage en contrebas, il découvre une petite fille poisson de cinq ans, piégée dans un pot en verre, qu’il baptise Ponyo. Wikipedia®


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Toshio Suzuki
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Atsushi Okui

 

 

2004: Hauru no Ugoku Shiro (ハウルの動く城)
Le Château Ambulant

Sophie, qui travaille dans le magasin de son défunt père, rencontre par hasard un mystérieux sorcier nommé Hauru, lors d'une course poursuite. Hauru la prend alors en sympathie. Cependant la Sorcière des Landes, qui est amoureuse de Hauru, devient jalouse de l'attention portée à Sophie par ce dernier. Pour se venger, elle décide de transformer la jeune Sophie en une vieille dame de quatre-vingt-dix ans. Incapable de révéler cette transformation à sa famille, elle s'enferme chez elle, puis s'enfuit. Wikipedia®


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Toshio Suzuki
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Atsushi Okui

 

 

 

2001: Sen to Chihiro no Kamikakushi (千と千尋の神隠し)
Le Voyage de Chihiro

À la suite de leur déménagement, un couple et leur jeune fille, Chihiro, roulent vers leur nouvelle maison. Ils s'égarent en chemin et arrivent devant un mystérieux tunnel qui effraie Chihiro mais intrigue ses parents. En le traversant à pied ils se retrouvent, tous les trois, sur des collines en bordure de mer et découvrent ce qu'ils pensent être un ancien parc à thème abandonné. Envoûtés par les odeurs de nourriture appétissante du parc, les parents de Chihiro s'installent sur la devanture d'un restaurant désert rempli de plats délicieux pendant que leur fille explore la ville. Wikipedia®


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Toshio Suzuki
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Atsushi Okui

 

 

1997: Mononoke Hime (もののけ姫)
Princesse Mononoké

L'histoire se déroule dans le Japon médiéval (ère Muromachi). Ashitaka, le prince de la tribu des Emishis, est frappé d'une malédiction après avoir tué Nago, un dieu sanglier devenu démon : son bras est animé d'une force surnaturelle mais est rongé par l'entité démoniaque. La chamane du village le dit condamné à mourir et lui conseille de quitter le village afin d'aller chercher à l'ouest la cause de la colère de la nature et l'espoir de trouver la raison de sa malédiction. Wikipedia®


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Toshio Suzuki
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Atsushi Okui

 

 

 

1992: Kurenai no Buta (紅の豚)
Porco Rosso

En Italie, durant la période de l'entre-deux-guerres, sur fond de récession économique et de montée du fascisme, sur une île déserte perdue dans l'Adriatique un ancien pilote émérite des forces aériennes italiennes se voit transformé en cochon et se reconvertit en chasseur de primes. Il se fait appeler « Porco Rosso ». Dans son hydravion rouge, nombreuses sont les péripéties : chasse aux pirates de l'air qui ont pris pour habitude de détrousser les touristes de passage dans la région, vol à la rescousse de voyageurs pris en otage, duels aériens, courses d'hydravions, subterfuges pour semer la police secrète italienne. Wikipedia®


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Toshio Suzuki
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Atsushi Okui

 

 

1989: Majo no Takkyūbin (魔女の宅急便)
Kiki, la petite sorcière

Comme toutes les sorcières qui atteignent l'âge de 13 ans, Kiki doit quitter ses parents et s'établir pendant un an dans une autre ville, en exerçant un métier lié à son état de sorcière. Dans la ville de Koriko, Kiki, accompagnée de son chat noir Jiji, va commencer une activité de livraison de colis en volant sur son balai. Un jeune garçon, Tombo, qui admire ses talents va se lier d'amitié avec elle, même si au départ elle ne semble pas très chaleureuse à son égard. Wikipedia®


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Hayao Miyazaki
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Shigeo Sugimura

 

 

 

1988: Tonari no Totoro (となりのトトロ)
Mon Voisin Totoro

Un professeur d'université et ses deux filles, Satsuki et Mei, s'installent dans leur nouvelle maison à la campagne. Explorant les alentours, Mei rencontre Totoro, créature gigantesque et esprit de la forêt. Dès lors, Mei n'a de cesse de rechercher Totoro et de passer du temps en sa compagnie. Elle découvrira notamment les divers et impressionnants pouvoirs de son nouveau compagnon, ainsi que son entourage pour le moins singulier. Wikipedia®


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Toru Hara
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Hisao Shirai

 

 

 

 

1986: Tenku no shiro Rapyuta (天空の城ラピュタ)
Le Château dans le ciel

Sheeta, jeune fille prisonnière d'une bande militaire, s'échapper et tombe d'un vaisseau volant. Un pendentif qu'elle porte au cou s'illumine soudainement, sa chute est ralentie et elle descend doucement vers le sol où elle atterrit dans les bras d'un garçon du même âge. Pazu raconte à Sheeta qu'il recherche la légendaire ville flottante de Laputa, symbole d'une civilisation utopique remplie de pureté et de nature toute-puissante mais qui a aujourd'hui disparu. Wikipedia®


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Isao Takahaka
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Hirokata Takahashi

 

 

 

1984: Kaze no Tani no Naushika (風の谷のナウシカ)
Nausicaä de la vallée du vent

À force de puiser les ressources souterraines et de polluer la vie, la civilisation industrielle, vieille de mille ans, vit sa chute lors des « sept jours de feu ». Le savoir et la vie furent presque anéantis. Mille ans de cette ère crépusculaire ont passé et l’humanité survit tant bien que mal, atteignant l'âge de la céramique. Entre un vaste désert et la « Mer de la Décomposition » , quelques îlots de vie accueillent différentes communautés humaines. La fukai est protégée par des insectes géants, qui se sont adaptés à cet environnement pollué. Wikipedia®


Directed and written by Hayao Miyazaki
Produced by Isao Takahata
Music by Joe Hisaishi
Cinematography by Koji Shiragami

 

 

 

Nobuhiko Kobayashi

En cours.

 

Various

En cours.



Awards



Awards List

 

2011: 34th Japan Academy Prize, best music for Akunin

2009: Shinju Houshou (japanese medal of honnor)

2009: 24th Japan Gold Disc Awards, best animated music for Gake no ue no Ponyo

2009: 32th Japan Academy Prize, best music for Gake no ue no Ponyo

2009: Asian Film Awards, best composer for Gake no ue no Ponyo

2008: Hong Kong Film Award, best music for The PostModern Life of My Aunt

2007: Film Music Critics Association Award, best television music for Taewang Sashingi

2007: Jasrac Awards, 1st prize for Hauzu no Ugoku Shiro (Howl's Moving Castle)

2005 : 45th ACC Awards, best commercial music for Suntory

2005: 4th Korean Film Awards, best music for Welcome to Dongmakgol

2002: Jasrac Awards, 1st prize for Spirited Away

2002: 16th Japan Gold Disc Awards, best animated music for Spirited Away

2002: 30th Annie Awards (U.S.A.), best music for Spirited Away

2000: 23rd Japan Academy Prize, best music for Kikujirô no Natsu (Summer)

1999: 22th Japan Academy Prize, best music for Hana-Bi

1998: Jasrac Awards, 3rd prize for Mononoke Hime

1998: Prize of Honnor of the Geijutsu Senshô Shinjinshô

1994: 17th Japan Academy Prize, best music for Sonatine, Haruka & Samuraï Kids

1993: 16th Japan Academy Prize, best music for Porco Rosso & Seisyun Den Deke-Deke-Deke

1992: Yokohama Film Festival, best music for A Scene at the Sea & Futari

1992:
15th Japan Academy Prize, best music for A Scene at the Sea, Kojika Monogatari, Futari & Fukuzawa Yukichi



Sheet Music



Sheet Music - Partitions


Retrouvez sur cette page les livrets de partitions officiels de Joe Hisaishi.
Cette page est en construction, mais prochainement vous pourrez consulter leur sommaire et les liens vers des boutiques pour les acheter. Aucune partition se sera proposée en téléchargement.

 


Copyright © Wonder City Inc. All Rights Reserved.



Information


Information

 

JoeHisaishi.net est réalisé par Romain Dasnoy et Sandrine Tsong.

Ce présent site ne représente en aucun cas les intérêts de Joe Hisaishi et de Wonder City Inc. Il s'agit d'un site informatif réalisé par une équipe de passionnés.
À ce titre, JoeHisaishi.net propose une expérience en tout point en accord avec les droits de Joe Hisaishi et de Wonder City Inc.

Vous ne trouverez donc pas des partitions en téléchargement, des fichiers musicaux ou encore des visuels des films en haute définition.
Merci de respecter Joe Hisaishi et de ne pas pirater.

 

Attention aux produits pirates !

 

Il est évident que nous vous demandons de ne pas télécharger illégalement des oeuvres de Joe Hisaishi.
Mais il existe un type de piratage que vous ne soupçonnez peut-être pas : le piratage industrielle issu de Taïwan.

Vous pouvez en effet trouver sur Internet (notamment les sites d'enchères ou de vente d'occasion) et en boutique (beaucoup en France, notamment dans les allées de conventions de fans) des marques de CD en tout point identiques aux CD japonais.
Mais il ne s'agit pas de CD japonais : de plus près, la qualité est nettement moindre et les artistes et producteurs japonais ne touchent pas un centime sur ces productions, qui sont donc totalement illégales.

Comment les reconnaître ?
C'est très simple : au dos de chaque CD japonais se trouve le prix en yens.
Autre option, savoir repérer les marques taïwanaises. Les voici :
ALION RECORDS, EVER ANIME, K-O RECORDS, MIYA RECORDS, SONMAY RECORDS.
Dernière option : un CD entier neuf entre 10 et 15 euros est forcément un CD pirate ! Un CD japonais neuf se trouve entre 20 et 30 euros, la revente à l'étranger donne donc un prix compris entre 25 et 40 euros la plupart du temps. Exception faite pour les CD courts et les maxi, mais vous les reconnaitrez avec les deux autres méthodes. C'est également le cas des CD édité par un label occidental : les Works I et II chez Milan Music, ou encore Ni no Kuni chez Wayô Records.

 

Où acheter ses CD et ses partitions ?

 

Nous vous conseillons ici quelques sites d'import. Ces derniers ont été approuvé pour leur fiabilité et leur catalogue :

CDJapan.co.jp : probablement le site le plus célèbre et celui que nous conseillons le plus. Envois à l'étranger et site 100% anglais.
Amazon.co.jp : la version japonaise d'Amazon, mais tous les vendeurs n'envoient pas à l'étranger. Site 100% japonais.
Book off : il ne s'agit pas d'un site, mais d'une chaîne de magasins d'occasion très célèbre au Japon. Vous y trouverez, dans la boutique parisienne, beaucoup de CD officiels d'accasion de Joe Hisaishi, en qualité parfaite et à moindre prix.

 



Copyright © Wonder City Inc. All Rights Reserved.



 

久石譲 · ファン · サイト · Copyright © 2002·2013 · All rights reserved
In case of any legal problem with the rights on this website, please contact the webmaster

Find us on Facebook